Update cookies preferences

Quelles sont les procédures suivies pour le traitement de maternité de substitution?

Le transfert d’ovules fécondés, n’appartenant pas à la mère porteuse, dans son utérus pour obtenir une grossesse, est autorisé avec une autorisation judiciaire accordée avant le transfert, à condition qu’il y ait un accord écrit et libre des personnes cherchant à avoir un enfant et la femme qui deviendra la mère porteuse, ainsi que son mari, si elle est mariée.

L’autorisation judiciaire est accordée sur demande de la femme qui souhaite avoir un enfant, s’il est prouvé qu’elle est médicalement incapable de concevoir et que la femme qui propose de porter le bébé est médicalement apte à une grossesse.

L’aptitude de toutes les personnes impliquées à cette procédure est déterminée par une évaluation standardisée de l’infertilité, des tests d’aptitude, d’évaluation psychologique et d’autres procédures médicales, comme exigée par la loi grecque ou jugées médicalement nécessaires par le médecin traitant.

La maternité de substitution implique un ou plusieurs cycles de FIV, au cours desquels les ovules sont collectés, fécondés, cultivés et transférés dans l’utérus de la mère porteuse dans le cadre d’un cycle de transfert d’embryons congelés.

Espa